chartes 2006-2015

les chartes :  J’ai découvert les chartes de Gerhard Richter en 1988 à l’école du Louvre. J’ai tout de suite été intrigué par ce travail et amené à m’interroger sur les autres propositions artistiques permettant d’échantillonner, de lister. Après des années de récoltes et de mise en sac de mes matières du sommeil, la question de la présentation de ce corpus  se posait encore à moi en 2008. J’ai alors décidé d’inscrire la présentation de cet inventaire, dans le dispositif du nuancier Pantone (petite société américaine fondée en 1866 qui fabrique des nuanciers pour les fabricants cosmétiques puis dès 1963 un système de couleurs pour l’impression), d’assumer la filiation avec la proposition de Gerhard Richter et d’effectuer un nouveau glissement de sens vers une dimension poétique et onirique. Se pose alors dans cette pièce des questionnements sur l’originalité de ce geste esthétique…

Charte des rêves / 256 couleurs surfaces rêvées… référence explicite à 256 colors (farben)   de Gerhard Richter, 1974, cr 352-3, Kunstmuseum, Bonn, Allemagne.
2008-2011, 256 morceaux de tissus de toile à matelas de 6 cm x 13,7 cm encollés sur une pièce de c p de  244,6 x 122,3 cm. Espacement blanc ( enduit gras et vernis) largeur 1,5 cm.

 + Bee Pop Lyrics / 135 surfaces rêvées, 2012, (244 x 122 )

design urticarien

deux chartes, 2012
Les Modillons

 

charte des rêves, 2011

charte des rêves, 2012
(244 x 122 cm)

inventaire 2007

Artothèque de Saint-Cloud, 2007

inventaire 2007

toiles à matelas encollées
sur un mur